Le Lien entre les fleurs

LE LIEN ENTRE LES FLEURS

Le Dr Bach est décédé peu après la découverte de la dernière des 38 fleurs. Il a ainsi laissé son œuvre complète, car nous savons aujourd’hui que ces 38 fleurs correspondent aux 38 états d’âme négatifs archétypaux. Il n’y en a donc pas d’autres !
Sa mort précoce ne lui a pas laissé le temps de développer l’usage des fleurs autrement que pour des états d’urgence et de façon préventive. Par exemple, il avait un patient avec une grippe, il diagnostiquait l’état émotionnel du patient. Il trouvait la fleur qui correspond, l’administrait sous forme de gouttes ou en compresses jusqu’à amélioration de l’état du patient. Le traitement était toujours ponctuel et de courte durée.
De nos jours, l’usage des Fleurs de Bach est surtout connu pour des problèmes d’ordres psychologique et émotionnel, l’utilisation pour des maux physiques est un peu tombée dans l’oubli !
Pourtant le Dr Bach souhaitait une médecine qui guérit le corps autant que le psychisme, accessible à tous, facile à utiliser et d’un prix abordable !
Il est étonnant qu’avant Dietmar Kraemer* et Helmut Wild*, personne n’ait fait de recherches approfondies sur les différents aspects des Fleurs de Bach, afin d’affiner et de développer leur utilisation.
Les recherches des auteurs nommés ci-dessus ont démontré qu’il existe des liens « hiérarchiques » entre les fleurs. Il y a en premier les Fleurs de Communication, en second les Fleurs de Compensation et en troisième les Fleurs de Décompensation.
On peut définir 12 groupes de 3 Fleurs qui sont liées entre elles :

Exemple :

3. Décompensation Pine Oak Cherry Plum Crab Apple
2. Compensation Holly Olive Agrimony Rock Water
1. Communication Centaury Impatiens Rock Rose Sclerantus

1. Centaury – Holly – Pine
M. Sentor est un homme aimable et serviable, il a un grand besoin de reconnaissance par les autres, dit rarement non quand on lui demande un service. Par peur de ne plus être aimé, il se sacrifie pour les autres (Centaury).
Cette attitude sacrificielle fait de lui facilement l’esclave de son entourage, on abuse de sa gentillesse et on exige de plus en plus de lui. M. Sentor finit par se rendre compte qu’on le prend pour un imbécile, qu’on se sert de lui et la colère commence à monter en lui. Un jour, la goutte qui fait déborder le vase tombe et il explose dans une colère démesurée (Holly).
Par la suite, il se rend compte que sa réaction était complètement exagérée par rapport à la situation réelle et il ressent un grand sentiment de culpabilité (Pine).

2. Impatiens – Olive – Oak
Mme Rapide est toujours en train de courir partout, elle doit tout faire vite, préfère travailler seule parce que les autres ne vont pas assez vite et la ralentissent. Elle a besoin de toujours être en mouvement, déteste attendre et pousse son entourage à accélérer le rythme. Une force intérieure crée en elle une tension qui la pousse à toujours avancer avec précipitation (Impatiens).
A force de courir, elle finit par s’épuiser, elle est physiquement et psychiquement à bout, fatiguée. Elle n’a plus qu’une seule envie : dormir. Les réserves sont épuisées (Olive).
Malgré sa fatigue, Mme Rapide n’est pas capable de se reposer, il y a tellement de choses à faire ! Elle ne se donne pas le droit de laisser une tâche inacomplie, qu’elle soit importante ou dérisoire. Son sens du devoir et la force qui la pousse à toujours avancer, l’obligent à dépasser la limite de ses forces (Oak).

De cette façon, on obtient un nouveau classement des fleurs en douze groupes, tous composés d’une fleur de communication, d’une fleur de compensation et d’une fleur de décompensation.
A ces 12 groupes s’ajoutent les 5 fleurs dites « extérieures » qui correspondent à des émotions provoquées par des influences venues de l’extérieur : choc émotionnel, séparation, deuil, déménagement, examen etc.
Enfin, il reste la Fleur de Base -Larch- qui ne rentre dans aucun des groupes. Larch est la fleur primordiale par excellence pour la simple raison qu’elle corrige le manque de confiance en soi qui est à la base d’un grand nombre de déséquilibres émotionnels.